jeudi, juillet 20, 2006

Une militante négationniste turque deuxième sur la liste MR à Saint-Josse

On en sait un peu plus sur la composition de la liste MR à Saint-Josse, du moins pour les trois premières places:
1) Geoffroy Clerckx, échevin PRL sortant
2) Derya Bulduk, quota femme et quota FDF alors qu'elle semble totalement inconnue dans ce parti
3) Francis Impatient, actuel conseiller communal FDF depuis le déménagement de Thomas Nagant (celui dont le bourgmestre Demannez aurait dit avant les élections de 2000 qu'il le souhaitait dans son collège "pour qu'il y ait au moins un échevin compétent à Saint-Josse", vu le niveau des autres candidats aux sièges scabinaux)

Derya Bulduk est depuis 2003 la gérante de la sprl Bulcom, une société de nettoyage dont le siège social se trouve 95 rue Traversière, tél. 0484/12.38.62.

Mme Bulduk (sur la photo à côté de Sait Köse, échevin FDF négationniste de Schaerbeek) est très engagée dans la cause négationniste turque, carrément à un niveau européen. Se présentant comme présidente d'une association (négationniste) "Mémoires libres" totalement inconnue du Moniteur belge mais dont le siège social serait situé au 97 rue Traversière à Saint-Josse, elle a envoyé une missive au président de l'UMP, dans laquelle elle s'inquiétait de l'existence de propositions de loi françaises visant à réprimer le négationnisme vis-à-vis du génocide arménien. Nicolas Sarkozy lui a notamment répondu que "la liberté d'expression, ce n'est pas celle de manipuler l'histoire ni celle de nier les évidences historiques".

extrait d'une interview accordée par Derya Bulduk (2ème sur la liste MR à Saint-Josse) le 5 juillet 2006 au site Beltürk

"Le fait que vous puissez me voir ce mardi comme candidate découle en réalité d'un long travail d'une année. Le CDH m'avait déjà proposé une place comme candidate. Mon choix pour le MR s'explique en grande partie par ma rencontre l'année dernière avec le président de parti lors de notre réunion. L'année dernière, le 24 mai, exactement au moment où le MR a soumis la proposition de loi sur le prétendu génocide arménien, je me suis entretenue avec le président de parti. Nous avons débattu longuement dans son bureau. Même s'il était totalement opposé à mon opinion, il a beaucoup insisté pour que je sois candidate de son parti. Même s'il savait que j'étais très pointilleuse sur la question arménienne et bien que je l'avais fortement interpellé à ce sujet, il m'a demandé, durant précisément une année, d'être candidate de son parti. Dès lors, un tel raisonnement est apparu dans ma tête. Ce parti entreprend de sérieux travaux contre la Turquie et à propos du prétendu génocide arménien. J'ai d'abord trouvé cela maladroit. Mais ensuite, quand on y réfléchit logiquement, je me suis dit que si j'étais à l'intérieur, je pourrais leur prouver que ce qu'ils pensent juste est quelque chose de faux. Donc si vous saisissez, je veux jouer le rôle de la cinquième colonne [littéralement : contrôler la tour de l'intérieur] et j'ai décidé donc d'entrer en politique au MR." (texte en turc sur demande)


samedi, juillet 22, 2006 9:05:57 PM

un autre traducteur bénévole m' envoyé un complément de traduction de l'interview de Derya Bulduk, quand l’interviewer demande à Derya si elle continuera son autre activité professionnelle quand elle sera élue, elle répond :

« Bien sûr je continuerai. Je ne considère pas la politique comme une profession. Il s’agit pour moi uniquement d’un moyen de défendre les droits de LA TURQUIE et des Turcs vivant ici ainsi que de solutionner les points qui leur sont chers. » (texte en turc sur demande)

Cet autre traducteur me fait le commentaire suivant:
"De quels droits de la Turquie parle-t-on? Est-ce bien ce qu'on demande à une élue belge? Elle répondra sans doute le droit au négationnisme…pardon à la liberté d'expression …;o)"

24 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Quelle honte pour le FDF d'accepter une telle candidate sur sa liste ! Les minorités opprimées de Turquie apprécieront !

jeudi, juillet 20, 2006 11:23:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est d'autant plus scandaleux que le FDF se dit un parti démocratique défendant les minorités francophones des communes à facilités !

jeudi, juillet 20, 2006 11:44:00 PM  
Blogger Frédéric Jottrand said...

Le moment me paraît bien venu de rappeler ces deux commentaires du conseiller communal FDF Willy Vanderkeersen sur ce blog:

Willy_Vanderkeerssen a dit…
La liste devrait être remise à jour avec le départ annoncé de Monsieur Charly UYTTENDAELE qui a eu l'honnêteté de reconnaître qu'il lui était impossible de prouver qu'il était domicilié à la commune. Un carton rouge cependant pour la liste du Bourgmestre qui garde en 3ème place un négationniste turc notoire du génocide arménien de 1915 !
vendredi, juin 23, 2006 2:22:59 PM

Willy Vanderkeerssen a dit…
Je ne comprendrai jamais comment un parti"démocratique" accorde sa 3ème place à un négationniste turc notoire alors que nous avons la Loi Moureau contre le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie, ... complétée par des volets relatifs aux révisionnisme et négationnisme !
lundi, juin 26, 2006 9:50:34 PM

vendredi, juillet 21, 2006 12:52:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Une première constatation : la candidate négationniste du FDF est mieux placée sur la liste que le conseiller communal sortant Willy Vanderkeerssen. Ce dernier doit sans doute se mordre les doigts suite à ces dernières déclarations hatives à propos des négationnistes sur les autres listes. On verra s'il parviendra à faire le ménage sur sa propre liste ou à défaut de quitter cette liste (pour rejoindre la liste Balsat ?)

vendredi, juillet 21, 2006 1:49:00 AM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

Qu'irais-je faire sur la liste de Monsieur Balsat, brave garçon au demeurant, qui n'a pas de réel programme politique.
Si vous affirmez que Madame Déria est négationniste apportez-en les preuves.
Quant à mes autres propos envers la présence de candidats négationnistes sur n'importe quelle liste, quoi de plus normal lorsque l'on cultive des valeurs démocratiques comme moi comme la défense des francophones tant à Bruxelles que dans les communes de la Périphérie ?

vendredi, juillet 21, 2006 9:49:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Les preuves sur madame Derya ? Monsieur Vanderkeersen, vous arrive-t-il parfois de discuter avec vos camarades de parti ? Je dis ça parce que les convictions de madame Derya sont connues par presque tous les habitants de Saint-Josse et Schaerbeek et particulièrement sur ce sujet de génocide arménien car elle ne milite que sur cette question. Elle anime une émission de radio sur Pasha d'où elle propage sa bonne parole et madame Derya n'est pas du genre à cacher ses opinions politiques clairement négationnistes. Comme l'indique Monsieur Jottrand, elle a même été jusqu'à interpeller Sarkozy et vous y trouvez le lien dans son billet.

En cas de doute, vous pouvez toujours vous addressez à madame Derya, de préférence en public, elle se fera un plaisir de vous "massacrer" :)

Il y a peu, vous critiquiez la 3e place du négationniste Emir Kir sur la Liste du Bourgmestre. Votre parti, le FDF, fait visiblement mieux en accordant la deuxième place sur sa liste.

D'accord le brave Balsat n'a pas de programme (ne dites pas que Demannez a un programme, svp, on pourrait vous rire au nez) mais au moins il n'ouvre pas (encore ?) sa liste aux négationnistes. C'est déjà ça par les temps qui courent...

vendredi, juillet 21, 2006 3:17:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

J'oubliais de préciser que j'apprécie particulièrmeent votre courage politique M. Vanderkeersen... Vous avez au moins la clairvoyance de lutter pour des principes et vous refuser publiquement de figurer sur une liste qui comporte un élu négationniste qu'il s'appelle Emir Kir ou Derya Bulduk. Bravo !

vendredi, juillet 21, 2006 5:12:00 PM  
Blogger PYL said...

De toute façon, comme quelqu'un le faisait très justement remarquer dans un commentaire sur le blog Humeur allochtone, à part au PTB il n'y a aucun candidat turc qui oserait reconnaître publiquement qu'il y a eu un génocide arménien (ou des minorités chrétiennes arménienne, asyrienne et grecque, comme on voudra). Et comme des politiciens belges s'y sont mis aussi dans la surenchère sur le sujet, ça n'a fait qu'agraver la situation...

vendredi, juillet 21, 2006 8:20:00 PM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

Mon président de section m'avait affirmé à plusieurs reprises que Madame Derya Bulduk était une Turque non négationniste et qu'elle n'avait fait qu'un travail de fin d'année d'étude sur ce sujet mais sans prendre parti. Bref, je dois avoir plus de preuves à son sujet car me citer des liens écrits en langue turque ne me sont pas d'une grande utilité. Tout compte fait, ce devrait être la communauté arménienne de Belgique qui appuierait vos dires. Quant à la liste où siège Emir Kir, ce dernier ayant eu maille à partir avec la justice évitera très certainement de tenir à l'avenir des propos contraires à la Loi Moureaux (Président bruxellois de son parti) sur le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie, le révisionnisme et le négationnisme.

vendredi, juillet 21, 2006 9:52:00 PM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

Je viens de lire la lettre de Nicolas SARKOZY à Mme Déria BÜLDÜK et trouve qu'elle n'accuse pas cette dernière mais qu'elle prend acte de l'existence d'une commission d'historiens turcs et arméniens pour se pencher sur la réalité historique de 1915. Tout compte fait, Nicolas SARKOZY encourrage Mme BÜLDÜK à faire partie de ceux et celles qui veulent relire l'Histoire sans la déformer. Je reste donc circonspect mais vigilant.

vendredi, juillet 21, 2006 10:02:00 PM  
Blogger PYL said...

C'est une bonne chose que Frédéric ait mis cette afafire sur la place publique. J'ai demandé à des militants arméniens de Belgique de vous contacter avec des preuves, certains d'entre eux comprennent le turc. Vous devez bien réaliser que le discours négationniste des politiciens turcs de Belgique est quasi exclusivement diffusé en turc puisque son objectif est avant tout de propagande électorale. Dans le cas de Mme Bulduk toutefois, il semble que le militantisme négationniste constitue une activité importante pour elle, et non seulement un moyen de capter des voix turques...

vendredi, juillet 21, 2006 11:22:00 PM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

Je suis tout à fait d'accord d'entendre l'avis des Arméniens à ce sujet.

samedi, juillet 22, 2006 12:58:00 PM  
Blogger Rachid.Z said...

J'avoue que je ne connais que quelques turcs qui reconnaissent le génocide arménien. La majorité d'entre eux affiche, à ce sujet, la position nationaliste de l'Etat turc.

Ce qui est dramatique, par contre, ce sont les affirmations lamentables de notre ministre de la Justice et des Cultes (elle n'est pas la seule, malheureusement) qui n'hésite pas à se prostituer, à se discréditer pour des voix.

Je reconnais le génocide arménien au même titre que le génocide juif ou palestinien.

On ne peut accorder la moindre confiance à ces candidats qui nient ces faits historiques ni même à ceux qui les exploitent à des fins exclusivement électoralistes.

Ce qui prévaut avant tout pour ces candidats censés nous représenter dans nos assemblés démocratiques, c'est de réunir suffisament de suffrages pour pouvoir y parvenir et qu'importe l'origine de celles-ci, qu'elles émanent de négationistes ou de nolsistes.

Je ne suis ni arménien ni palestinien, juste un citoyen belge.

samedi, juillet 22, 2006 4:33:00 PM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

A Rachid,

Il est de notoriété publique qu'une partie importante des populations de Schaerbeek et de Saint-Josse est turque ou d'origine turque ! Nous devons vivre avec ce constat sociologique. Tant que l'état turc n'opèrera pas un "devoir de mémoire" vis-à-vis du génocide de 1915 ne fût-ce que pour avoir le droit de faire un jour partie de l'Union européenne, ses ressortissants locaux ou émigrés agiront comme le pouvoir turc qui mise tout sur l'ultra-nationalisme.
Mais ce qui vaut pour la Turqui vaut également pour nos pays européens. En effet, nous devons tous uniformiser nos lois relatives au révisionnisme et au négationnisme qui doivent concerner tous les génocides et non plus le seul génocide de la Shoah ! Ce jour là, plus aucun parlementaire belge d'origine turque n'osera encore tenir publiquement des propos négationnistes !

vendredi, août 04, 2006 1:41:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Chers amis,je vois que le problème du "génocide des arméniens" revient assez souvent dans vos discours.Croyez vous vraiment que le fait d'en parler autant,vous ramènera les votes des personnes d'origine arménienne.Sachez Monsieur que beaucoup de turques et d'arméniens vivent ensemble dans notre commune dans la Paix,et en parfaite Harmonie... Laissez donc l'Histoire aux historiens et revenez à la politique communale pour nous montrer comment vous gérez les problèmes des ten noodois de nos jours.

mardi, août 08, 2006 9:25:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Qui a fait de la question du génocide arménien un débat électoral ? Les candidats belges d'origine turque. Qui a organisé des manifestations pour le démantèlement du monument au génocide arménien ? Les candidats belges d'origine turque (sous l'impulsion de l'ambassade et du site Beltürk). Qui organise encore et toujours une propagande récurrente sur la question du génocide arménien ? Les candidats belges d'origine turque (encourage par Belturk). Alors avant de jetter la faute sur les autres politiciens, il faudrait peut-être penser à la boucler sur le sujet afin d'arrêter ce matraquage négationniste à l'attention de l'électorat turcophone ! De plus, il n'est pas prouvé que les électeurs turcophones votent nécessairement pour le candidat le plus négationniste et le plus communautariste, comme voudrait le faire croire les sites attisants le discours nationaliste.

mercredi, août 09, 2006 11:19:00 PM  
Blogger PYL said...

On en a même parlé au JT de la RTBF, c'étaient les deux minutes de gloire de Derya Bulduk, illustre inconnue qui va vite retomber dans l'oubli !

dimanche, août 13, 2006 9:14:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

dimanche, août 13, 2006 11:51:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

lundi, août 14, 2006 2:50:00 PM  
Blogger Frédéric Jottrand said...

Les commentaires négationnistes n'ont pas leur place sur ce blog, que leurs auteurs anonymes se le tiennent pour dit.

lundi, août 14, 2006 3:20:00 PM  
Anonymous Anti-PS Man said...

"En effet, nous devons tous uniformiser nos lois relatives au révisionnisme et au négationnisme qui doivent concerner tous les génocides et non plus le seul génocide de la Shoah ! Ce jour là, plus aucun parlementaire belge d'origine turque n'osera encore tenir publiquement des propos négationnistes !"

Dites-moi, c'est un gars du MR, là, qui est en train de prôner une restriction de la LIBERTE d'expression?

Bien la preuve que ce parti est tout à fait anti-libéral.

(Et ne venez pas m'accusez de soutenir, d'une façon ou d'une autre, les négationnistes, car ce n'est pas le cas.)

samedi, août 19, 2006 12:37:00 AM  
Blogger PYL said...

Ca revient pourtant bien à soutenir les négationnistes turcs (quasi tautologie hélas). Il faut taper sur le clou jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils doivent cesser leurs campagnes ignominieuses. Car il ne s'agit pas, comme pour les négationnistes de la Shoah, de quelques marginaux extrémistes, mais bien d'une version officielle de l'histoire en Turquie, que ce pays a réussi, par lavage de cerveaux, à imposer à sa population, y compris en diaspora. Contre un négationnisme d'Etat, il faut une loi. Comme si en Allemagne ou en Autriche le gouvernement et les manuels d'histoire maintenaient encore aujourd'hui que la Shoah n'a jamais eu lieu, qu'ils ont juste déplacé les Juifs et les Tziganes, et que ceux-ci ont été victimes de maladies dans les camps, et qui sait de bombardements alliés, mais qu'en rien le Troisième Reich n'a quelque chose à voir là-dedans...

samedi, août 19, 2006 12:21:00 PM  
Anonymous Anti-PS Man said...

"Et ne venez pas m'accusez de soutenir, d'une façon ou d'une autre, les négationnistes, car ce n'est pas le cas.", avais-je dit.

Le MR n'est pas un parti libéral s'il prône de telles mesures. Point.

samedi, août 19, 2006 5:10:00 PM  
Blogger Willy Vanderkeerssen said...

C'est la raison pour laquelle j'ai préféré démissionner de la section locale du FDF de Saint-Josse dont le président Francis IMPATIENT (de devenir échevin) soutient sans vergogne les discours négationnistes de sa colistière. En attendant, ce dernier s'amuse à m'envoyer annonymement des photos "remaniées" à domicile mais il oublie que je sais qu'elles furent prises par lui en 2000 !

mercredi, août 23, 2006 8:38:00 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home